15 Oct 2018

Il est rare de pouvoir s’approprier d’un bien immobilier sans avoir à souscrire à un crédit. Si vous envisagez un emprunt immobilier pour la première fois, vous devez connaitre les choses suivantes.

Les points évalués par la banque

Avant d’accorder votre prêt, la banque évaluera votre situation. Professionnellement, vous devez être stable et être sur CDI. Sur le plan financier, vous serez classé financièrement fragile si vous avez déjà été à découvert dans le passé. Votre capacité de remboursement mensuel ou capacité d’endettement sera également évaluée. Elle sera calculée à partir des salaires, des charges et les autres crédits en cours et ne doit pas excéder 33% des revenus. Enfin, la banque peut demander un apport personnel minimum de 10% du prix d’achat. Cet apport personnel peut provenir de vos épargnes personnelles.

Les types de taux de crédit proposés

Si votre dossier est suffisamment solide, vous aurez le choix entre plusieurs types de taux de crédit. Pour un crédit à taux fixe, les mensualités que vous allez payer ne changeront pas jusqu’à la fin de votre remboursement. Pour un crédit à taux variable ou à taux révisable, vos mensualités changeront selon 2 indices boursiers de référence. Cela peut être à la baisse ou à la hausse. Enfin, si vous choisissez un crédit à taux variable capé, les mensualités varieront également, mais ne dépasseront pas un plafond préalablement établi.

D’autres frais à anticiper

La durée de remboursement d’un prêt pouvant être très longue, beaucoup de choses peuvent se passer et avoir de l’impact sur vos finances. Ainsi, il est prudent d’anticiper certains frais complémentaires. Vous serez obligé de payer des frais supplémentaires dans le cas d’une anticipation de crédit, dans le cas d’une revente avant le remboursement complet ou encore en cas d’un non-paiement. Pour tous ces cas, le contrat de départ ainsi que le reste que vous devriez encore payer définiront les pénalités ainsi que les frais des opérations.

Post a comment